• 19-06-2018

    Chaque nuit

    le miroir

    avec cœur

    dépose un ...

    carrément spirale

    à la fleur de sa vie

     

    Joy Hakmé  - Spente le stelle |

     

     

    Lire la suite...


    9 commentaires
  • 15-06-2018

     

    Les fourmis noirs

    sur la planète rouge

     

     

     

    Avec Arvo Pärt

    les notes de piano

    en robe de silence

    dansent le temps

    qui coule et s’écoule

    avec douceur et sérénité

     

    Arvo Pärt Fur Alina

    Arvo Pärt Spiegel im Spiegel

    Lire la suite...


    9 commentaires
  • 12-06-2018

    Quand c'est le calme plat

    qu'elle ne veut plus se remuer

    que faire ?

    Lui offrir quelques perles de glace

    et la danse reprend

    avec ses joies et ses éclats de rire

    Christophe Panzani (les âmes perdues)

     

    Lire la suite...


    9 commentaires
  • 08-06-2018

    Changer de peau

    changer de corps

    se glisser dans l'écorce de l'arbre

    regarder le soleil se coucher

    et entrer dans la ronde de l'univers

    Nightwish - Sleeping Sun

     

    Suite au commentaire de Léone
    "Tout est affaire de décor ... "
    Bernard Lavilliers  Est ce ainsi que les hommes vivent.

    Vouloir un temps devenir un arbre
    Et du haut de sa majestueuse hauteur
    Voilée d'ironie végétale
    Observer le Commun des Mortels
    S'agiter de leur fragile Nature....
    Mais se garder de désirer une autre Essence
    Et Aimer sa part d'Humanité...
    Malgré tout ...
    Garder son décor
         Betty ... Harmony

     

    Lire la suite...


    12 commentaires
  • 03-06-2018

    Rencontre de deux hêtres

    Face à ma fenêtre vivent deux chênes
    Si près l'un de l'autre que leurs branches s'entremêlent
    Quoiqu'il pleuve , qu'il vente
    Qu'il soleille , neige ou brise doux
    Eux sont là ... Immobiles et surs
    Majestueux de superbe et de sérénité
    Fort avec tout
    Emmêlés , entremêlés
    Ensemble ... C'est tout ...
       Betty Harmony

    Vous pouvez découvrir la suite de son poème ICI 

    Oui se sont des chênes

    mais les chênes ne sont ils pas des hêtres vivants  smile

    Kelly Thoma - Ice Tree

    chemins d'espoirs et de rencontres
    mais aussi de failles,
    de vies qui dévient et nous laissent seuls,
    sans armure,
    brisés
         Azalaïs

    Lire la suite...


    10 commentaires
  • 30-05-2018

    J'ai trouvé dans notre jardin

    des fourmis géantes

    en armure

     

    Evgeny Grinko - Valse

    Lire la suite...


    11 commentaires
  • 26-05-2018

     

    Un rayon de soleil

    enflamme

    l'ombre

    la dévore

     

    avec une faim

    sans limite

     

    Michael Hedges - Aerial Boundaries

    Lire la suite...


    12 commentaires
  • 23-05-2018

    Happé par le reflet

    se noyer

    entre rêve et réalité

    avant qu'un arbre

    nous prenne dans ses bras

    et nous sauve

     

     

    Kuterevka - Friedemann

    les eaux, les arbres,
    les nuages et le vent,
    joli remue-ménage
    tout au fond de l'étang
         Azalaïs

    Mirage d'eau, de vent
    leurs bras-racines viennent des profondeurs
    tandis que leurs bras aériens câlinent le ciel et les hommes
         Balaline

    A R B R E
    Âme de toutes les âmes
    Reliant la terre au ciel
    Branches de notre devenir
    Racines de notre passé
    Être magnifique
         Edith

    les reflets troubles font tourner la tête
    les effets de cette ivresse
    transportent dans un monde poétique
    où les arbres sont des amis-amants
    où la terre, l'eau et le ciel
    s'unissent dans un même espace
    une fois le vent couché
    chacun reprend sa place
    le vertige s'efface ...
         Anda

     

     

    Lire la suite...


    10 commentaires
  • 19-05-2018

     Le Soleil un peu timide

    se cachait derrière les arbres

    pour regarder la Lune

     Mais la Lune

    qui l'avait bien remarqué

    lui donna rendez-vous sur terre

     Le Soleil arriva le premier

     La Lune

    comme la plupart des belles

    arriva avec un peu de retard

     Elle roula vers lui

    l'embrassa

    et ...

     

     et ils disparurent

    dans un éclaire

    de passion fusionnelle

    Kai Engel - Endless Story About Sun And Moon

     

    Lire la suite...


    15 commentaires
  • 15-05-2018

     

     

     

     

    Natalia Doco - Holy D

    Perles d'eau
    aux couleurs de la nature
    dans l'écrin d'un cœur d'automne
    se nichent et se lovent
    pour nacrer de lumière
    les murmures des rivières
         Cyann

    Et pourtant que de mots
    dans ce chant de la vie!
         Hélène***

    Lire la suite...


    17 commentaires
  • 12-05-2018

    Kai Engel - Silence

     

    ça tourne

    Sur la toile céleste

    entre ombre et lumière

    le ciel

     nous fait son cinéma

    un merveilleux film

    où le soir venu

    l'ombre et la lumière finissent toujours par s'entendre

     

    Kai Engel - Memories

     

    Lire la suite...


    21 commentaires
  • 09-05-2018

    Voir l’escalier

    avec son large sourire

    nous faire tourner en rond

    A chacun son escalier

    monter descendre

    se croiser se décroiser

    Khatia Buniatishvili - Mussorgsky Pictures at an exhibition 14 & 15

    L’œuvre complète

     Tes photopoésies glissent entre le oui et le non,  
    elles taisent ce que j'ai cru voir,
    elles rêvent ce que je sais.
    Elles ne sont pas ce que tu vois,
    elles sont ce que tu en as fait.
    Tes photopoésies sont bien réelles
    et j'ai à peine écrit cela que tes photos s'amusent,
    se dissipent,  
    et que dans ce jeu là
    je les vois encore bien plus réelles que ça !
         Jamadrou

    Lire la suite...


    12 commentaires
  • 06-05-2018

    Une pensée papillon

    s’envole

    vers vous

    Une pensée papillon

    Vibrer

    pour un ciel étoilé

    de pollen

    Une pensée papillon

     

    Khatia Buniatishvili "Der Erlkönig"

     

    Lire la suite...


    12 commentaires
  •  02-05-2018

     Le lac nous ouvre ses portes

    sur ses paysages

     ses arbres

     et ses couleurs

     

    Yuja Wang plays Tritsch-Tratsch Polka

    Lire la suite...


    12 commentaires
  • 29-04-2018

    Regarder au fond du puits

    et être ébloui

    par la lumière

     

    En pleine nuit

    voir briller le soleil

    et en avoir la tête qui tourne

    Photo réalisée sans truquage juste un reflet sur un dôme métallique

     

    The Raven - Nox Arcana

     

    Lire la suite...


    13 commentaires
  • 24-04-2018

    Elle se déroule

    s'enroule

    monte et descend

    et parfois tourne en rond

    Love Theme from Blade Runner

    Blade Runner Blues

     

     

     

    Lire la suite...


    11 commentaires
  • 20-04-2018

    Vouloir grimper sur un sommet

    pour voir si le beau temps arrive

    mais ici point de montagne

    juste un phare

    S’élever ver le ciel

    regarder en passant

    par la fenêtre

    être accueilli par les autochtones

    faisant une ronde autour de nous

    pour nous empêcher de tomber dans le vide

    et là entre ciel et terre

    le phare

    qui d'un seul regard

    avec ses lentilles de Fresnel

    m'a hypnotisé

     

    Mohini Geisweiller - Tête d'Or.

    Mohini Geisweiller -TOWARD

    Mohini Geisweiller - Milk Teeth

    Sentinelle élancée qui veille nuit et jour
    l'océan, la forêt , toutes formes de vie
    dans le secret des vents, dans la magie des vagues,
    des horizons lointains et des aubes insolentes
         Balaline

     

    Lire la suite...


    10 commentaires
  • 17-04-2018

    Sous la pluie

    l'océan danse

    dans les bras du vent

     

    Juliette Armanet - Sous la pluie.

     

     

    Lire la suite...


    14 commentaires
  • 14-04-2018

    Mais où est passé le soleil ?

    gesticule cet arbre

    se serait il pris dans les sables mouvants ?

    se serait il noyé dans l'océan ?

    En l'attendant

    regardons les dessins

    des oyats

    khatia et Gvantsa Buniatishvili - astor piazzolla: libertango

    Lire la suite...


    16 commentaires
  • 11-04-2016

    Entre deux passages nuageux

    le bleu trouve son chemin

    Mais très vite les nuages reprennent le dessus

    Donnant à l'océan

    des couleurs

    de rêves tropicaux

    Ne laissons pas  la météo extérieure

    impacter notre météo intérieure

    gardons le sourire

     

    Anouar Brahem Le Pas du Chat Noir

     

     Suite au commentaire d'Azalaïs : Dave Brubeck - Take Five

     

    Lire la suite...


    11 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique