• Tragédie

    29-05-2019

    Par une journée éléphant

    une bicyclette, ne sachant pas nager, s'est noyée

    Une échelle, pour la secourir, s'est jetée à l'eau

    mais elle aussi est restée au fond

    Tragédie

    L'océan en se retirant

    nous fait découvrir

    toute cette tragédie

     

    Anouar Brahem 'La passante'

     

    « Vagues d'océanL’hiver me lancerait il son gant ? Je relève le défi »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    13
    Mardi 11 Juin 2019 à 19:10

    Au fond de l'océan, un monde abandonné et oublié... 

    12
    Dimanche 9 Juin 2019 à 12:00

    Enlacés pour l'éternité...

    11
    Vendredi 31 Mai 2019 à 22:44

    L'océan,  à la prochaine marée,  peut bien  noyer cette triste affaire ,  je n'oublierai pas le sauvetage manqué de l'échelle qui volait au secours de la bicyclette.

    10
    Vendredi 31 Mai 2019 à 18:21

    Et pourtant, cette image est belle ainsi racontée !  
    Mais, c'est vrai que c'est triste tous ces dépôts ...   L'eau arrive à cacher cette misère, mais elle est bien là au fond de nos océans.
    Bon week-end.

    9
    Jeudi 30 Mai 2019 à 17:59

    Au fond de l'océan on découvre, malheureusement, les vestiges incroyables de rencontres improbables entre les merveilles de la mer et les rebuts des humains; de là naissent peut-être des histoires insolites comme celle que tu nous contes !

    8
    Jeudi 30 Mai 2019 à 10:55

    Et puis j’en ferais bien volontiers tout une histoire, moi !

     Après tout, un coq était bien amoureux d’une pendule dixit Nougaro Claude

    une chauve souris aimait un parapluie, dixit je ne sais plus qui

    une échelle pourrait bien aimer une bicyclette, et pourquoi pas dixit une vieille Marmotte ?

    https://youtu.be/K7DbcKXmgm4

    7
    Jeudi 30 Mai 2019 à 09:16

    Mortalité

      Moralité : 1) - J’abandonne l’échelle, afin de ne pas tomber de plus haut

                       2) - Je retape la bécane et m’enfuis loin de tous les échelons ... pas mal, non ? comme programme ...

    6
    Jeudi 30 Mai 2019 à 08:07

    Triste réalité et très belle page. MERCI

    5
    Jeudi 30 Mai 2019 à 07:58

    Il faut toujours avoir un petit vélo dans la tête pour retrouver le sourire pendant les journées éléphant et en ce moment nous sommes gâtés, on les combat comme on peut, moi je peins des poules, des coqs et des dindons et aussi un Saint François prêchant aux oiseaux.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    4
    Mercredi 29 Mai 2019 à 19:19
    Mon vélo !!! et ben, il en a vu du pays !
    3
    Mercredi 29 Mai 2019 à 18:03

    Lorsque la marée remontera, elle amènera certainement une gentille sirène qui remettre sur pied échelle et bicyclette. La tragédie connaît ainsi un "happy end"

    2
    Mercredi 29 Mai 2019 à 17:23

    au fond Pascal tout est question de regard  cool

    1
    Hélène ***
    Mercredi 29 Mai 2019 à 15:34

    Cher Pascal... Comme ton âme est adorable!smileyessmile

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :