• Tout va si vite ...

    Des mots

    Des coup de griffe

    Une caresse

    Qui se termine mal

    Dans ce monde de "progrès"

    Où tout va si vite

    Prenons nous encore le temps

    De se découvrir de s'apprendre

    de se comprendre ?

     

    « Le pont du silence ...Fleur au cœur d'or »

  • Commentaires

    12
    Samedi 5 Octobre 2013 à 19:17

    la fourche a un de ces airs menaçants ...

    11
    Jeudi 3 Octobre 2013 à 21:58

    Ce que tu cites est très vrai. Je vais te dire une chose : depuis que j'ai pris goût à faire de la photo, à m'appliquer à faire du mieux possible, j'ai un autre regard sur ce qui m'entoure. Lorsque je me balade, je VOIS alors qu'avant je REGARDAIS. Mon regard s'est aiguisé et il est attiré par des choses dont je m'étonne moi-même que mon regard les ait captées, des choses parfois toutes petites ou très discrètes. Il y a quelques années de cela, je serais passée à côté sans les voir. Et je me rends compte que, du même coup, je suis plus attentive aux gens qui m'entourent. Pas assez encore, c'est certain, mais c'est mieux, tout de même. Il me vient des regrets de ne pas avoir su les voir ainsi plus tôt et d'être passée de cette façon à côté de moments qui auraient pu être précieux mais aussi cela m'en rend d'autres précieux. Tu comprendras ce que je veux dire si je te précise qu'en disant cela, je pense à ma petite sœur.
    Je t'embrasse, Pascal.

    10
    Jeudi 3 Octobre 2013 à 21:31

    A vous toutes

    Quand je vous lis ... je me dis que j'ai de la chance d'avoir des lectrices comme vous ...

    Je vous remercie pour la qualité et la richesse de vos commentaires ... auquels je suis très sensible ...

    Commentaires montrant que même dans ce monde virtuel ... un certain partage est encore possible ...

    Pascal

    9
    PVC
    Jeudi 3 Octobre 2013 à 20:24

    si j 'ai bien compris , tu nous demandes de réfléchir ...

    je dois dire qu 'après une journée de travail , c 'est pas facile ...

    8
    Jeudi 3 Octobre 2013 à 19:23

    Souvent, non, on ne prend pas le temps de la découverte, ni de l'autre, ni de ceux (amis, famille) ou  de ce (objets et nature/animaux) que l'on a autour de soi. Ce manque d'observation et d'écoute est l'un des maux de notre vie trépidante. Nous ne prenons plus assez le temps, ce temps précieux qui passe si vite. Ce qui entraîne que, parfois, on parle trop vite sans prendre garde que les mots que l'on dit peuvent blesser, effectivement.
    Bises, Pascal.

    7
    Jeudi 3 Octobre 2013 à 16:18

    Une belle photo, pure,  qui donne envie ... de se gratter ! (non, je ne suis pas bassement mpatérialiste)

    6
    Jeudi 3 Octobre 2013 à 15:03

    Porter attention à l'autre, plutôt que sortir ses griffes !

    Prendre le temps de la caresse tout simplement

    Comme tu dis, dans ce monde où tout va de plus en plus vite

    La caresse est merveille, car elle suspend le temps, l'efface

    Plus rien ne compte

    Il faut juste prendre le temps...

    5
    Jeudi 3 Octobre 2013 à 14:50

    Apprendre... quel beau mot! Apprendre l'autre, apprendre sa propre âme... tant et tant à découvrir à chaque seconde, tout l'être est une Terre, une lune, un soleil et toutes les étoiles à la fois!

     

    Hélène*

    4
    Jeudi 3 Octobre 2013 à 11:35

    il faut savoir prendre le tps de travailler sur soi mais le progrès nous dépasse tjs

    3
    Jeudi 3 Octobre 2013 à 09:54

    Il ne suffit pas de se poser la question, il faut prendre ce temps par la main et lui permettre de nous accompagner tout au long du chemin....

    2
    Jeudi 3 Octobre 2013 à 09:23
    Pastellle

    Excellente la photo, et bien trouvée pour ton texte... 

    1
    Jeudi 3 Octobre 2013 à 08:44

    Malheureusement non et cela est bien regrettable car l'amour s'apprend au jour le jour. Il ne vient pas comme ça et s'en va comme ça. J'aime beaucoup ton article tout en subtilité. Amitiés. Joëlle

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :