• Tout en couleurs

    01-08-2020

    Le Temps

    raconte ses histoires

    en tableau de rouille

     

     

    .

     

    quelle force dans ce silence
    où tout se perd mais
    où tout commence aussi
         Azalaïs

    Sarah McCoy New Orleans

    « Lire les cygnesRouleaux de ciel océan »

  • Commentaires

    4
    emma
    Jeudi 6 Août à 14:39

    certains artistes polissent le métal rouillé pour en faire un matériau somptueux

    3
    Mercredi 5 Août à 09:35

    Histoire en Technicolor !

    2
    Dimanche 2 Août à 10:17

    je trouve ces images fabuleuses, quelle force dans ce silence où tout se perd mais où tout commence aussi

    1
    Hélène ***
    Samedi 1er Août à 13:31

    Que de beautés et que d’histoires dans cette rouille bavarde!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :