• Spacedrum

    02-03-2017

     

    Les barreaux de notre prison

    ne sont bien souvent

    que les ombres de nos pensées

     

    Yuki Koshimoto Spacedrum

    « A tire d'aileA Toi »

  • Commentaires

    17
    Mercredi 22 Mars à 10:45

    C'est tellement juste! J'adore l'accompagnement musical et cet instrument  que j'ai eu l'occasion d'expérimenter. Hum cette musique je crois que je ne vais pas résister à te l'a piquér ! chloé

    16
    Lundi 6 Mars à 11:50

    je pense ça aussi...smile

    15
    Dimanche 5 Mars à 18:02

    Il n'est pas toujours facile de s'échapper de soi-même...

    Belle représentation en tout cas !

    Belle soirée Pascal !

    Amicalement

    14
    Samedi 4 Mars à 18:02

    Ombres fugitives

    glissant sur notre mur de silence

    jouant avec l'obscur

    quand la lumière joue dehors

     

    13
    Samedi 4 Mars à 12:34

    Oui c'est très juste !

    Bien à toi cher Pascal !

    12
    Vendredi 3 Mars à 22:13

    La musique est là pour nous aider à sortir de l'ombre...Bises

    11
    Vendredi 3 Mars à 18:55

    Mais la lumière s'infiltre

    Entre les barreaux

    Et nous ouvre la porte

    Vers notre liberté.

     

    Merci  Pascal pour cette jolie photo et la musique planante.

    10
    Vendredi 3 Mars à 17:17

    tellement vrai ! j'adore ta photo smile et la musique !....

    bisou Pascal 

    9
    Vendredi 3 Mars à 17:01

    J'aime beaucoup la musique, merci pour la découverte,

    un peu beaucoup moins les barreaux

    mais super mise en scène smile

    8
    Vendredi 3 Mars à 16:29

    Pas toujours facile la création de pensées positives

    Mais pas impossible ....Le commentaire de Dédé

    Est très juste ......Bise Pascal

    7
    Vendredi 3 Mars à 15:40

    Tes mots sont tellement vrais et si bien illustrés ! Merci Pascal. Bonne soirée.Joëlle

    6
    Vendredi 3 Mars à 14:14
    Pastellle

    Elle est excellente cette photo ! Bien vu bien dit... 

    Et le musicien est fascinant... 

    5
    Vendredi 3 Mars à 10:14
    julie

    Bien dit... merci Pascal !

    Bonne fin de semaine. Amitiés. 

    4
    Vendredi 3 Mars à 07:45

    Je me rappelle Monsieur Mandela qui parlait de son incarcération. Il n'a jamais douté qu'il était libre car personne ne pouvait lui voler ses idéaux. J'aime beaucoup ce billet avec cette photo. Plein de sagesse et de poésie. Merci Pascal et bises alpines.

    3
    Jeudi 2 Mars à 20:18

    J 'ai eu la chance d'écouter un musicien jouer de cet instrument en début de soirée devant le château Saint Ange à Rome,

    c'était magique car le son se mêlait parfaitement à l'ambiance de ce jour qui tombait, des lampadaires qui s'allumaient pour éclairer le Tibre et tous les anges qui ornent le pont, à l'automne débutant qui agitait les feuilles des platanes, à la douceur du soir. Il y avait pourtant une énorme prison juste derrière le musicien mais la  magie de la musique en a ouvert les grilles

    2
    Jeudi 2 Mars à 20:11

    Magnifique !!!

    C'est toujours une prison dont on a du mal à s'extraire. :)

    Passe une douce soirée.

    1
    Jeudi 2 Mars à 19:57

    spatial

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :