• Paysage d'infini

    11-04-2016

    Entre deux passages nuageux

    le bleu trouve son chemin

    Mais très vite les nuages reprennent le dessus

    Donnant à l'océan

    des couleurs

    de rêves tropicaux

    Ne laissons pas  la météo extérieure

    impacter notre météo intérieure

    gardons le sourire

     

    Anouar Brahem Le Pas du Chat Noir

     

     Suite au commentaire d'Azalaïs : Dave Brubeck - Take Five

     

    « Fenêtre de pluieMais où est passé le soleil ? »

  • Commentaires

    10
    Dimanche 15 Avril à 22:53

    Ça m'a donné le sourire ton petit cœur!

    9
    Vendredi 13 Avril à 14:44

    Tu as raison, mais je sais que la couleur du ciel peut impacter gravement nos pensées.

    Merci pour tout.

    Passe une douce journée.

    8
    Vendredi 13 Avril à 09:07

    Dans nos journées parfois moroses 

    Il y a toujours un sourire 

    Quelque part , ici , au coin d'un chemin , 

    Dans les plis de nos pensées , dans le bleu de ton ciel 

    Merci Pascal .....

    7
    Jeudi 12 Avril à 17:25

    Des ciels variés et de superbes photos

    Merci

    6
    Jeudi 12 Avril à 11:43

    Les nuages ne peuvent pas empêcher toutes les nuances des bleus de se perdre entre ciel et mer et les dessins sur le sable mouillé nous redonnent le plaisir nostalgique de l'enfance.

    Merci pour "Take five" et pour "Le pas du chat noir" (c'est très beau et un ensemble que je ne connaissais pas).  

     

    5
    Jeudi 12 Avril à 09:54

    merci Pascal, j'adore, c'est tout à fait ce que j'aime,

    4
    Jeudi 12 Avril à 08:30
    julie

    Yeux vairons ou au beurre noir, mais une seule pensée dans la tête...  que le printemps revienne ! voici que le poète photographe se dévoile yes 

    Billet optimiste, merci Pascal ! Douce journée :)

    3
    Jeudi 12 Avril à 08:16

    Tu as tout à fait raison, laissons le bleu nous réjouir mais tu devrais aussi nous mettre des musiques plus joyeuse même si j'aime beaucoup Anouar Brahem

    2
    Jeudi 12 Avril à 07:41

    Coucou Pascal. Un grand sourire dessiné sur le sable pour dire qu'il faut s'éveiller à la vie, même quand les nuages sont bas. Bises alpines et belle journée.

    1
    Mercredi 11 Avril à 21:07
    Je ne pourrai jamais t'arriver à la cheville en matière de photographie. En revanche côté dessin, tu commences à me faire de l'ombre.... mais j'aime bien ça.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :