• Oh ! la tuile

    07-11-2018

    Que faire de toutes les tuiles 

    qui nous tombent dessus

    sinon les entasser

     

     

     

    Des tuiles comme des archives,
    des journaux qui ont pris l’eau du temps,
    des tuiles comme un orgue qui joue la vie
    sous le regard de ceux qui regardent.
       Hélène***

     

     ... des toits
    pour y crier nos malheurs et nos bonheurs,
    mais aussi
    ... des toits
    pour que les chats y courent la nuit,
    pour y écouter le chant de la pluie,
    pour s'y asseoir, regarder le ciel et les étoiles !
         Léone 23

     Les tuiles chaulées déposées sur ce quai  
    semblent presque oubliées,
    et pourtant ne portent-elles pas la mémoire
    des nombreux naissains
    accrochés là par les eaux du bassin ?
         Balaline

     

    Yuja Wang Schubert - Gretchen am Spinnade

    « Presque désertBleu océan »

  • Commentaires

    13
    Dimanche 18 Novembre à 19:41

    Impressionnant toutes ces tuiles qui, avec le temps, ont vu naître, grandir et périr des vies pour finalement rester les témoins de ce temps qui passe bien trop vite...

    12
    Dimanche 11 Novembre à 17:32
    julie

    J'y vois bien des nids d'oiseaux :) Joli graphisme, bravo Pascal !

    11
    Samedi 10 Novembre à 09:10

    Il faut toujours avoir des tuiles en réserve , au cas où..... une tempête ou une tornade en arracherait quelques unes sur notre toit . Ici il y a de quoi faire , on pourra même venir en aide aux voisins !

    Bon week-end Pascal.

    Amitiés

     

    10
    Jejane
    Vendredi 9 Novembre à 19:30

    Bien vu, balaline !

    9
    Vendredi 9 Novembre à 11:05

    ... des toits 
    pour y crier nos malheurs et nos bonheurs,

    mais aussi 

    ... des toits
    pour que les chats y courent la nuit,
    pour y écouter le chant de la pluie,
    pour s'y asseoir, regarder le ciel et les étoiles !

    Bon week-end, bien à l'abri, sous nos toits.

     

    8
    Vendredi 9 Novembre à 08:06

    s'aligner serait-ce l'art ?

    7
    Vendredi 9 Novembre à 07:58

    Les tuiles chaulées déposées sur ce quai  semblent presque oubliées, et pourtant ne portent-elles pas la mémoire des nombreux naissains accrochés là par les eaux  du bassin ?

     

    6
    Jeudi 8 Novembre à 10:52

    Cette exceptionnelle lumière d'automne sied bien aux tuiles, elles n'ont plus l'air misérablement abandonnées par quelque fabrique qui aurait mis la clé sous la porte ... Elles prennent vie, elles me sourient dans la 2, la 3 et aussi dans la vue large de la 4. Bravo pour ce bel opus -je ne parle pas de Schubert ;)

    5
    Jeudi 8 Novembre à 09:08
    Pastellle

    Excellente série, j'adore les 3 premières ! ♥

    4
    Jeudi 8 Novembre à 08:31

    Magnifiques photos, surtout les 3 premières ! Respect !

    3
    Jeudi 8 Novembre à 08:02

    J'aime beaucoup la troisième car c'est une façon originale de les empiler. J'ai les mêmes dans mon garage et elle me sont très  utiles dans le jardin, pour protéger mes petits pieds de tomates par exemple.

    2
    Hélène ***
    Mercredi 7 Novembre à 23:48

    Des tuiles comme des archives, des journaux qui ont pris l’eau du temps, des tuiles comme un orgue qui joue la vie sous le regard de ceux qui regardent.

    1
    Mercredi 7 Novembre à 23:21
    Que faire de toutes ces tuiles ? Des photos, des toits pour tous ceux qui ont perdu le leur.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :