• Etre cloué

     22-05-2017

    Ne pas être seul

    à rester cloué

    devant le spectacle

    des herbes s'évadant de leur nuit

    pour se faire une place au soleil

     Regarder la vie du bois

    s'écouler en un long fleuve tranquille

    et s'accrocher à sa branche

    comme à une île

     

    Rhonda Mackert

     

     

    « Comme une feuilleBain de pieds »

  • Commentaires

    11
    Dimanche 28 Mai à 09:47

    Les textures sont superbes et j'aime le bois, matière noble et si belle dans toutes ses couleurs et reliefs

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    10
    Mercredi 24 Mai à 20:15

    On dirait des bébés tillandsias tes herbes smile

    Cloués comme moi

    tes clous

    et j'ai au moins le double de rouille tongue

     

    9
    Mercredi 24 Mai à 12:17

    J'aime beaucoup ta façon de nous parler de choses que d'autres ne regarderaient même pas.

    Merci pour cette page, Pascal. Passe une douce journée.

    8
    Mardi 23 Mai à 22:42
    Et l'homme qui a forgé les clous.... Et la nature qui a noué le bois.... Et le photographe qui nous fait vivre son émotion.
    7
    Mardi 23 Mai à 21:28

    Que de chemin parcouru envers et contre tout, dans les matins gris ou les nuits claires! 

    Les veines du bois courent jusqu'à la mort et nous dessinent de nouveaux paysages. 

    S' arrêter un instant et contempler l'offrande

    6
    Mardi 23 Mai à 19:37

    Tout d'abord, quelle musique !!! Je me laisse bercer...Merci

    Matière à vivre " en vers " et contre tout...Bises

     

    5
    Mardi 23 Mai à 15:56

    Que c'est Beau ces lignes de Vie indociles

    D'un Bois sans loi ni maître Ces lignes de Vie 

    Qui vont où elles veulent ....La Nature nous apprend la Liberté 

    C'est Beau parce que tu y mets ta Passion et ton plaisir avec nous partagés

    Merci Pascal 

    4
    Mardi 23 Mai à 13:19

    Des clous retrouvent vie grâce à ton œil attentif

    3
    Mardi 23 Mai à 10:26

    "ces herbes qui s'évadent de leur nuit" me plaisent bien 

    vraiment de belles photos Pascal merci pour ce partage

    2
    Mardi 23 Mai à 10:17

    Des clous ? Mais non, mais non,
    ode, onde, modulation, musique, ....

    1
    Mardi 23 Mai à 09:54

    S'attacher aux petits détails, c'est sortir de soi-même et regarder le monde, évacuer les tensions et se rendre compte que ce qui nous entoure est beau à sa manière. Merci Pascal et belle journée. Bises.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :