• Derrière la fenêtre

    12-01-2021

    Derrière la vitre

    des rêves dorés

    regarder la Vie grandir

     

    Derrière la fenêtre

    Il pensait ses Rêves en sommeil et lassé
    De leur  Silence ouvrit grand la Fenêtre
    Un vent insolent l'emporta alors
    Vers d'autres Rêves , d'autres Ailleurs ....
          Betty...Harmony

     

    Georgian Mood · Macha Gharibian

    « Eh Hope ! place à la lumièreA la croisée des chemins »

  • Commentaires

    8
    Lundi 18 Janvier à 16:44

    Heu derrière la vitre oh, toi l'amateur de grand air he

    7
    Vendredi 15 Janvier à 19:48

    Une fenêtre vertigineuse!

    Et toujours le même panorama derrière !! Déprimant non??

    Il faut l'ouvrir et s'échapper !

    SOIF de Liberté !!

    Bonne année Pascal, que 2021 soit le symbole de la délivrance !!!

    6
    Vendredi 15 Janvier à 18:59

    Avec le temps pourri, on regarde souvent dehors, derrière sa fenêtre

    5
    Vendredi 15 Janvier à 18:20

    je te souhaite une belle nouvelle année pleine de poésie et prends soin de toi

    4
    Jeudi 14 Janvier à 15:36

    La lumière grandit nos rêves de la nuit, agrandit nos regards en nous installant sur un promontoire d'où l'on peut peindre la terre avec les couleurs de l'espoir !

    3
    Jeudi 14 Janvier à 12:47

    Comment nommes-tu cet effet de Zeèbre ? Effet de miroir ? Montage-photo ?

    En tout cas, « on » se questionne !

    as-tu vu l’une des dernières oeuvres de Bansky, la mémé qui crache son dentier dans un souffle proprement renversant ! Même le parapluie se renverse !

    https://youtu.be/OyC_GF2BEEc

    2
    Mercredi 13 Janvier à 12:46

    je préfère tout de même être dehors , en plus j'ai l'impression qu'il faut pas mal grimper pour gagner ton paradis

    1
    Mardi 12 Janvier à 17:46

    Ôte moi d'un doute , ce n'est tout de même pas ce que tu vois de ta cellule ? 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :