• Dans la fleur de l'age

    25-03-2018

     Abattus

    dans la fleur de l'age .

     

     Le cœur brisé

    par la folie humaine

    Yuja Wang plays Prokofiev's Stalingrad!

     

    L’œuvre complète par

    Alexei Volodin. Prokofiev: Piano Sonata No 7 in B flat major

     

    « Un ptit coup de mou ?Soleil mandarine »

  • Commentaires

    10
    Dimanche 15 Avril à 22:58

    Cerné d'années,

    le coeur brisé

    par ceux qui m'ont pris

    mes racines et ma vie

    9
    Lundi 26 Mars à 17:08
    On leur demande tant, les fleurs, les fruits,l'ombre et leur force et puis un jour,allez savoir pourquoi,parce qu'ils gênent un voisin ou que l'ombre est trop dense, on décide de leur mort oubliant leurs bienfaits,toute leur majesté,parce que l'homme est ainsi...la hache au bout du bras
    8
    Lundi 26 Mars à 14:34

    Merci.

    Je n'ai pas les mots, j'emprunte ceux de Christian Bobin dans  "Ressusciter" :

    "Devant ce que la vie a de plus cruel, toutes les pensées parfois s'effondrent, privées d'appui, et il ne nous reste plus qu'à demander aux arbres qui tremblent sous le vent de nous apprendre cette compassion que le monde ignore."

     

     

    7
    Lundi 26 Mars à 12:52

    Un arbre abattu me fait toujours de la peine, même si je sais qu'il faut parfois le faire...

    Passe une douce journée Pascal.

    6
    Lundi 26 Mars à 12:43

    Chacun a son regard ... personnellement, cela me touche cet arbre qui nous expose son coeur  nu !

    Bien à toi Ami Pascal 

    5
    Lundi 26 Mars à 09:26

    Et malgré tout, il faut tenter de vivre

    4
    Lundi 26 Mars à 08:33

    Nos cœurs sont mis à rude épreuve 

    Tout comme la Nature 

    Les fêlures et cicatrices restent indélébiles 

    Merci Pascal ...

    3
    Lundi 26 Mars à 08:03

    Quand un arbre tombe, la forêt entière gémit... Et les arbres souffrent de la disparition de leur congénère. Oui, la nature souffre aussi. Comme la France ces jours-ci. Bises alpines.

    2
    Nina
    Dimanche 25 Mars à 22:28

    Même découpé en tranche 

    Il rayonne

    Il nous livre son coeur 

    Qui a essayé vainement

    De le tenir debout

    1
    Dimanche 25 Mars à 20:35

    Bonsoir Pascal

    Je ne puis m'empêcher de faire une analogie avec les évènements d'avant hier qui nous touchent tous en plein coeur. Je laisse à tes photos qui parlent d'elles mêmes le soin d'exprimer ce que je ressens.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :