• A Fleur de Vie

    09-12-2019

     Vie de Fleur

    Vie d'Homme

    Ainsi va la Vie

    Fleur de Vie

     

    Fleur de Vie

     

    Fleur de Vie

     

    Fleur de Vie

     

    Fleur de Vie

    Les saisons passent
    Le temps s'écoule
    émerveillement  toujours

    Les notes s'égrènent
    La mélodie se fait caresse 
    mélancolie

    Les couleurs s'estompent
    Le jour baisse 
    nostalgie

    Les yeux se ferment
    Le silence éclate
         Anda

    KETİL BJØRNSTAD & DAVID DARLING THE RİVER II

     

    « Dévoré par sa passionBrisure du temps »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    5
    Dad
    Mercredi 11 Décembre 2019 à 16:15

    La ronde des jours et des expériences, un tableau en quatre volets de l'impermanence, magnifiquement illustré par des notes d'une superbe évidence.

    (encore un compositeur que je ne connaissais pas, merci pour la découverte)

    4
    Lundi 9 Décembre 2019 à 18:51

    La vraie vie serait-elle là, simple et tranquille, loin des bruits de la ville ?
    Ce soir tes images, tes mots et cette douce musique pourraient nous le laisser croire  .... avant que nous emporte de nouveau  le tourbillon de ce mois de décembre   !
    Bonne semaine. 

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    3
    Lundi 9 Décembre 2019 à 18:10

    Les saisons passent et nous vieillissons. Mais au fond de nous doit rester toujours cette force et cette lumière qui nous permettent d'avancer. Car le printemps reviendra. Bises alpines

    P.S. cette musique me rend très nostalgique...

    2
    Lundi 9 Décembre 2019 à 14:52

    Les saisons passent

    Le temps s'écoule

               émerveillement  toujours

     

    Les notes s'égrènent

    La mélodie se fait caresse  

                mélancolie 

     

    Les couleurs s'estompent

    Le jour baisse  

                  nostalgie

     

    Les yeux se ferment

    Le silence éclate 

                 

     

     

     

     

     

     

             

     

     

    1
    Lundi 9 Décembre 2019 à 14:18

    Tout aussi nostalgique que la sonate au Clair de lune qui semble avoir inspiré Ketil et David .....

    Parler en silence me laisse toujours rêveuse.    ....  Comment fait-on ?

    .....  Noël approche, et les vacances avec. Je te souhaite beaucoup de joie « enfantine » Pascal.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :